11, rue des Activités
91540 Ormoy

Lun – Sam : 08h00 / 18h00
Fermé le dimanche

img/news/05842c2a39a76abcec8a68f4b074099e.jpg

AVOIR UN JARDIN BIO : LES CONSEILS DE BASE


Un jardin Bio, pourquoi ?

Tout d’abord, les problèmes de réchauffement climatique qui se font de plus en plus fréquent et qui se font ressentir de jour en jour, causés par la pollution, la destruction de la biodiversité ainsi que de l’écosystème jusqu’à l’épuisement massif des ressources naturelles ont renforcé le besoin de créer un jardin bio. Que ce soit en France ou dans d’autres pays, les personnes ont eu une certaine prise de conscience par rapport à ces différentes problématiques. La revendication d’adopter un mode de vie sain en appliquant des méthodes naturelles et bio loin de tous ces produits chimiques, pesticides et tant d’autres qui envahissent nos jardins est de plus en plus prisée.  La préoccupation environnementale est devenue un centre d’intérêt commun et cela passe par l’adoption de pratiques écoresponsables en créant un jardin bio par exemple.

De nos jours, il existe de nombreuses techniques plus naturelles, permettant de lutter efficacement et durablement contre les différents nuisibles. C’est pourquoi, avoir un jardin bio peut être à la portée de tout un chacun et pas seulement pour les experts en jardinages. Toutefois, afin de bien réaliser votre projet de jardin Bio et d’adopter des pratiques éco-responsables, il est impératif d’avoir de bonnes bases, une bonne capacité d’assimilation, ainsi que le matériel nécessaire. Et afin d’optimiser l’action pour la préservation de l’environnement et l’économie des ressources, il est assez favorable d’utiliser un système de récupération d’eau de pluie pour l’arrosage de votre jardin.

Votre jardin Bio en quelques étapes :

 Afin d’avoir un jardin Bio bien aménagé et réalisé en bonne et due forme, il est essentiel de suivre quelques étapes :

-        La préparation du sol :

Cette étape consiste à bien préparer le sol ou la surface à cultiver avec un traitement naturel et sans aucun produit chimique pouvant s’introduire dans vos produits tout en vous permettant d’éliminer naturellement les bactéries et nuisibles présents dans le sol. Cependant, avant de procéder au traitement, il est primordial d’avoir connaissance de la nature et la qualité de votre sol. Vous devez savoir le pH, le niveau nutritif afin d’adopter de bonnes méthodes et de bons produits efficaces et résistants. Afin d’enrichir votre sol, optez plus dans l’utilisation de compost fait maison ou choisi dans le commerce, qui est une alternative plus naturelle au lieu des engrais chimiques et polluants.

-        Le choix des plants et des graines : 

Après la préparation de votre terrain, vous devez procéder au choix de plantes et des graines que vous allez cultiver dans votre jardin. Pour ce faire vous devez tenir compte de certains critères et paramètres tels que :

- Optez pour des plantes de variétés locales pouvant résister aux différentes maladies.

- Optez pour des plans qui peuvent s’adapter facilement à la nature de votre sol.

- Choisissez des plans qui ne nécessitent pas d’interventions fréquentes.

- Optimisez la saveur et les goûts en choisissant des variétés plus anciennes, cependant n’hésitez pas à choisir des variétés d’hybrides car les légumes et les fruits qu’elles produisent se conservent mieux.

- Evitez les pesticides et les divers engrais chimiques en optant pour un bon aménagement avec l’association de plantes complémentaires tels que les oignons avec les tomates et non avec les légumineuses tels que les haricots et les pois qui se plantent à côté des radis. Les carottes quant à elles se développent mieux à côté des poireaux, etc…

Toutefois, il est vivement recommandé de faire une rotation de culture et de faire des parcelles bien distinctes, vous permettant de vous y retrouver et faciliter votre rotation. Vous éviterez ainsi l’appauvrissement nutritif de votre sol.

Le purin pour lutter contre les insectes : 

Respectueux de l’environnement et étant une alternative plus naturelle, il est l’allié le plus sûr pour votre jardin Bio. Le purin est un extrait de plantes ayant des capacités répulsifs sur les insectes et les acariens grâce à leur composant assez odorants. Si les animaux ont besoin de vaccin, le purin est pour le végétaux son vaccin, pouvant les rendre plus résistants aux diverses agressions et en même temps est utilisé comme fertilisant afin d’enrichir les plantes. Afin de bien vous situer, nous vous présentons les différentes sortes de purin.

Les insectifuges :

- Extrait fermenté d’absinthe ou d’artémia pour repousser les limaces.

- Extrait fermenté de tanaisie pour lutter contre les mouches de chou et les pucerons.

- Macération de rhubarbe pour repousser les pucerons, les chenilles, les larves et les limaces.

Le fertilisant et insectifuge :

Extrait fermenté d’orties, qui est un activateur de composte et aide à lutter contre les pucerons, les acariens et les carpocapses.

Le fongicide et insecticide :

- La décoction d’ail pour lutter contre la fonte des semis, la pourriture du fraisier.

- La macération huileuse d’ail pour lutter contre les acariens, les pucerons, les mouches de l’oignon.

L’insecticide et répulsif :

- Extrait fermenté de fougères pour lutter contre les pucerons et les cicadelles des vignes, et agit comme répulsif sur les taupins des pommes de terre.

Les fertilisants et stimulants :

- Extrait fermenté de consoude qui est riche en potasse et en bore, favorisant la mise en fruit et dont les feuilles fraiches sont utilisées comme activateur de compost.

- Extrait fermenté de choux pouvant apporter de l’azote aux plants.

 


 01 85 53 75 95
Candidater

ZL Paysage recrute !